Flag of the European Union EU Clinical Trials Register Help

Clinical trials

The European Union Clinical Trials Register allows you to search for protocol and results information on:
  • interventional clinical trials that are conducted in the European Union (EU) and the European Economic Area (EEA);
  • clinical trials conducted outside the EU / EEA that are linked to European paediatric-medicine development.
  • Learn   more about the EU Clinical Trials Register   including the source of the information and the legal basis.


    The EU Clinical Trials Register currently displays   36087   clinical trials with a EudraCT protocol, of which   5931   are clinical trials conducted with subjects less than 18 years old.
    The register also displays information on   18700   older paediatric trials (in scope of Article 45 of the Paediatric Regulation (EC) No 1901/2006).
     
    Examples: Cancer AND drug name. Pneumonia AND sponsor name.
    How to search [pdf]
    Search Tips: Under advanced search you can use filters for Country, Age Group, Gender, Trial Phase, Trial Status, Date Range, Rare Diseases and Orphan Designation. For these items you should use the filters and not add them to your search terms in the text field.
    Advanced Search: Search tools
     

    < Back to search results

    Print Download

    Summary
    EudraCT Number:2014-000699-24
    Sponsor's Protocol Code Number:PHRC2010-03
    National Competent Authority:France - ANSM
    Clinical Trial Type:EEA CTA
    Trial Status:Ongoing
    Date on which this record was first entered in the EudraCT database:2015-01-07
    Trial results
    Index
    A. PROTOCOL INFORMATION
    B. SPONSOR INFORMATION
    C. APPLICANT IDENTIFICATION
    D. IMP IDENTIFICATION
    D.8 INFORMATION ON PLACEBO
    E. GENERAL INFORMATION ON THE TRIAL
    F. POPULATION OF TRIAL SUBJECTS
    G. INVESTIGATOR NETWORKS TO BE INVOLVED IN THE TRIAL
    N. REVIEW BY THE COMPETENT AUTHORITY OR ETHICS COMMITTEE IN THE COUNTRY CONCERNED
    P. END OF TRIAL
    Expand All   Collapse All
    A. Protocol Information
    A.1Member State ConcernedFrance - ANSM
    A.2EudraCT number2014-000699-24
    A.3Full title of the trial
    Essai de phase 3 visant à améliorer la survie globale des LAM de l’adulte de 18 à 60 ans en comparant l’idarubicine à forte dose à la daunorubicine à l’induction, la cytarabine à haute-dose et à dose intermédiaire en consolidation et l’acide mycophénolique à la prophylaxie standard dans la prévention de la maladie du greffon contre l’hôte chez les patients allogreffés en première rémission complète après conditionnement réduit : essai Backbone Inter-Group-1 (BIG-1)
    Essai de phase 3 visant à améliorer la survie globale des LAM de l’adulte de 18 à 60 ans en comparant l’idarubicine à forte dose à la daunorubicine à l’induction, la cytarabine à haute-dose et à dose intermédiaire en consolidation et l’acide mycophénolique à la prophylaxie standard dans la prévention de la maladie du greffon contre l’hôte chez les patients allogreffés en première rémission complète après conditionnement réduit : essai Backbone Inter-Group-1 (BIG-1)
    A.3.1Title of the trial for lay people, in easily understood, i.e. non-technical, language
    Essai de phase 3 visant à améliorer la survie globale des LAM de l’adulte de 18 à 60 ans en comparant l’idarubicine à forte dose à la daunorubicine à l’induction, la cytarabine à haute-dose et à dose intermédiaire en consolidation et l’acide mycophénolique à la prophylaxie standard dans la prévention de la maladie du greffon contre l’hôte chez les patients allogreffés en première rémission complète après conditionnement réduit : essai Backbone Inter-Group-1 (BIG-1)
    Essai de phase 3 visant à améliorer la survie globale des LAM de l’adulte de 18 à 60 ans en comparant l’idarubicine à forte dose à la daunorubicine à l’induction, la cytarabine à haute-dose et à dose intermédiaire en consolidation et l’acide mycophénolique à la prophylaxie standard dans la prévention de la maladie du greffon contre l’hôte chez les patients allogreffés en première rémission complète après conditionnement réduit : essai Backbone Inter-Group-1 (BIG-1)
    A.3.2Name or abbreviated title of the trial where available
    BIG-1
    A.4.1Sponsor's protocol code numberPHRC2010-03
    A.7Trial is part of a Paediatric Investigation Plan No
    A.8EMA Decision number of Paediatric Investigation Plan
    B. Sponsor Information
    B.Sponsor: 1
    B.1.1Name of SponsorCHU Angers-DAMR
    B.1.3.4CountryFrance
    B.3.1 and B.3.2Status of the sponsorNon-Commercial
    B.4 Source(s) of Monetary or Material Support for the clinical trial:
    B.4.1Name of organisation providing supportPHRC
    B.4.2CountryFrance
    B.5 Contact point designated by the sponsor for further information on the trial
    B.5.1Name of organisationCHU Angers - DAMR
    B.5.2Functional name of contact pointOliver Schmidt
    B.5.3 Address:
    B.5.3.1Street Address4 Rue Larrey
    B.5.3.2Town/ cityAngers
    B.5.3.3Post code49933
    B.5.3.4CountryFrance
    B.5.4Telephone number33241 35 60 376037
    B.5.5Fax number33241 35 59 685968
    B.5.6E-mailoliver.schmidt@chu-angers.fr
    D. IMP Identification
    D.IMP: 1
    D.1.2 and D.1.3IMP RoleTest
    D.2 Status of the IMP to be used in the clinical trial
    D.2.1IMP to be used in the trial has a marketing authorisation Yes
    D.2.1.2Country which granted the Marketing AuthorisationFrance
    D.2.5The IMP has been designated in this indication as an orphan drug in the Community No
    D.2.5.1Orphan drug designation number
    D.3 Description of the IMP
    D.3.1Product namecytarabine
    D.3.4Pharmaceutical form Solution for infusion
    D.3.4.1Specific paediatric formulation No
    D.3.7Routes of administration for this IMPIntravenous use
    D.3.11 The IMP contains an:
    D.3.11.1Active substance of chemical origin Yes
    D.3.11.2Active substance of biological/ biotechnological origin (other than Advanced Therapy IMP (ATIMP) No
    The IMP is a:
    D.3.11.3Advanced Therapy IMP (ATIMP) No
    D.3.11.3.1Somatic cell therapy medicinal product No
    D.3.11.3.2Gene therapy medical product No
    D.3.11.3.3Tissue Engineered Product No
    D.3.11.3.4Combination ATIMP (i.e. one involving a medical device) No
    D.3.11.3.5Committee on Advanced therapies (CAT) has issued a classification for this product No
    D.3.11.4Combination product that includes a device, but does not involve an Advanced Therapy No
    D.3.11.5Radiopharmaceutical medicinal product No
    D.3.11.6Immunological medicinal product (such as vaccine, allergen, immune serum) No
    D.3.11.7Plasma derived medicinal product No
    D.3.11.8Extractive medicinal product No
    D.3.11.9Recombinant medicinal product No
    D.3.11.10Medicinal product containing genetically modified organisms No
    D.3.11.11Herbal medicinal product No
    D.3.11.12Homeopathic medicinal product No
    D.3.11.13Another type of medicinal product No
    D.IMP: 2
    D.1.2 and D.1.3IMP RoleComparator
    D.2 Status of the IMP to be used in the clinical trial
    D.2.1IMP to be used in the trial has a marketing authorisation Yes
    D.2.1.2Country which granted the Marketing AuthorisationFrance
    D.2.5The IMP has been designated in this indication as an orphan drug in the Community No
    D.2.5.1Orphan drug designation number
    D.3 Description of the IMP
    D.3.1Product nameciclosporine
    D.3.4Pharmaceutical form Powder for solution for infusion
    D.3.4.1Specific paediatric formulation No
    D.3.7Routes of administration for this IMPIntravenous use
    D.3.11 The IMP contains an:
    D.3.11.1Active substance of chemical origin Yes
    D.3.11.2Active substance of biological/ biotechnological origin (other than Advanced Therapy IMP (ATIMP) No
    The IMP is a:
    D.3.11.3Advanced Therapy IMP (ATIMP) No
    D.3.11.3.1Somatic cell therapy medicinal product No
    D.3.11.3.2Gene therapy medical product No
    D.3.11.3.3Tissue Engineered Product No
    D.3.11.3.4Combination ATIMP (i.e. one involving a medical device) No
    D.3.11.3.5Committee on Advanced therapies (CAT) has issued a classification for this product No
    D.3.11.4Combination product that includes a device, but does not involve an Advanced Therapy No
    D.3.11.5Radiopharmaceutical medicinal product No
    D.3.11.6Immunological medicinal product (such as vaccine, allergen, immune serum) No
    D.3.11.7Plasma derived medicinal product No
    D.3.11.8Extractive medicinal product No
    D.3.11.9Recombinant medicinal product No
    D.3.11.10Medicinal product containing genetically modified organisms No
    D.3.11.11Herbal medicinal product No
    D.3.11.12Homeopathic medicinal product No
    D.3.11.13Another type of medicinal product No
    D.IMP: 3
    D.1.2 and D.1.3IMP RoleComparator
    D.2 Status of the IMP to be used in the clinical trial
    D.2.1IMP to be used in the trial has a marketing authorisation Yes
    D.2.1.2Country which granted the Marketing AuthorisationFrance
    D.2.5The IMP has been designated in this indication as an orphan drug in the Community No
    D.2.5.1Orphan drug designation number
    D.3 Description of the IMP
    D.3.1Product nameciclosporine
    D.3.4Pharmaceutical form Capsule, soft
    D.3.4.1Specific paediatric formulation No
    D.3.7Routes of administration for this IMPOral use
    D.3.11 The IMP contains an:
    D.3.11.1Active substance of chemical origin Yes
    D.3.11.2Active substance of biological/ biotechnological origin (other than Advanced Therapy IMP (ATIMP) No
    The IMP is a:
    D.3.11.3Advanced Therapy IMP (ATIMP) No
    D.3.11.3.1Somatic cell therapy medicinal product No
    D.3.11.3.2Gene therapy medical product No
    D.3.11.3.3Tissue Engineered Product No
    D.3.11.3.4Combination ATIMP (i.e. one involving a medical device) No
    D.3.11.3.5Committee on Advanced therapies (CAT) has issued a classification for this product No
    D.3.11.4Combination product that includes a device, but does not involve an Advanced Therapy No
    D.3.11.5Radiopharmaceutical medicinal product No
    D.3.11.6Immunological medicinal product (such as vaccine, allergen, immune serum) No
    D.3.11.7Plasma derived medicinal product No
    D.3.11.8Extractive medicinal product No
    D.3.11.9Recombinant medicinal product No
    D.3.11.10Medicinal product containing genetically modified organisms No
    D.3.11.11Herbal medicinal product No
    D.3.11.12Homeopathic medicinal product No
    D.3.11.13Another type of medicinal product No
    D.IMP: 4
    D.1.2 and D.1.3IMP RoleComparator
    D.2 Status of the IMP to be used in the clinical trial
    D.2.1IMP to be used in the trial has a marketing authorisation Yes
    D.2.1.2Country which granted the Marketing AuthorisationFrance
    D.2.5The IMP has been designated in this indication as an orphan drug in the Community No
    D.2.5.1Orphan drug designation number
    D.3 Description of the IMP
    D.3.1Product namemethotrexate
    D.3.4Pharmaceutical form Solution for injection
    D.3.4.1Specific paediatric formulation No
    D.3.7Routes of administration for this IMPIntravenous use
    D.3.11 The IMP contains an:
    D.3.11.1Active substance of chemical origin Yes
    D.3.11.2Active substance of biological/ biotechnological origin (other than Advanced Therapy IMP (ATIMP) No
    The IMP is a:
    D.3.11.3Advanced Therapy IMP (ATIMP) No
    D.3.11.3.1Somatic cell therapy medicinal product No
    D.3.11.3.2Gene therapy medical product No
    D.3.11.3.3Tissue Engineered Product No
    D.3.11.3.4Combination ATIMP (i.e. one involving a medical device) No
    D.3.11.3.5Committee on Advanced therapies (CAT) has issued a classification for this product No
    D.3.11.4Combination product that includes a device, but does not involve an Advanced Therapy No
    D.3.11.5Radiopharmaceutical medicinal product No
    D.3.11.6Immunological medicinal product (such as vaccine, allergen, immune serum) No
    D.3.11.7Plasma derived medicinal product No
    D.3.11.8Extractive medicinal product No
    D.3.11.9Recombinant medicinal product No
    D.3.11.10Medicinal product containing genetically modified organisms No
    D.3.11.11Herbal medicinal product No
    D.3.11.12Homeopathic medicinal product No
    D.3.11.13Another type of medicinal product No
    D.IMP: 5
    D.1.2 and D.1.3IMP RoleTest
    D.2 Status of the IMP to be used in the clinical trial
    D.2.1IMP to be used in the trial has a marketing authorisation Yes
    D.2.1.2Country which granted the Marketing AuthorisationFrance
    D.2.5The IMP has been designated in this indication as an orphan drug in the Community No
    D.2.5.1Orphan drug designation number
    D.3 Description of the IMP
    D.3.1Product nameacide mycophénolique
    D.3.4Pharmaceutical form Tablet
    D.3.4.1Specific paediatric formulation No
    D.3.7Routes of administration for this IMPOral use
    D.3.11 The IMP contains an:
    D.3.11.1Active substance of chemical origin Yes
    D.3.11.2Active substance of biological/ biotechnological origin (other than Advanced Therapy IMP (ATIMP) No
    The IMP is a:
    D.3.11.3Advanced Therapy IMP (ATIMP) No
    D.3.11.3.1Somatic cell therapy medicinal product No
    D.3.11.3.2Gene therapy medical product No
    D.3.11.3.3Tissue Engineered Product No
    D.3.11.3.4Combination ATIMP (i.e. one involving a medical device) No
    D.3.11.3.5Committee on Advanced therapies (CAT) has issued a classification for this product No
    D.3.11.4Combination product that includes a device, but does not involve an Advanced Therapy No
    D.3.11.5Radiopharmaceutical medicinal product No
    D.3.11.6Immunological medicinal product (such as vaccine, allergen, immune serum) No
    D.3.11.7Plasma derived medicinal product No
    D.3.11.8Extractive medicinal product No
    D.3.11.9Recombinant medicinal product No
    D.3.11.10Medicinal product containing genetically modified organisms No
    D.3.11.11Herbal medicinal product No
    D.3.11.12Homeopathic medicinal product No
    D.3.11.13Another type of medicinal product No
    D.IMP: 6
    D.1.2 and D.1.3IMP RoleComparator
    D.2 Status of the IMP to be used in the clinical trial
    D.2.1IMP to be used in the trial has a marketing authorisation Yes
    D.2.1.2Country which granted the Marketing AuthorisationFrance
    D.2.5The IMP has been designated in this indication as an orphan drug in the Community No
    D.2.5.1Orphan drug designation number
    D.3 Description of the IMP
    D.3.1Product nameciclosporine
    D.3.4Pharmaceutical form Oral solution
    D.3.4.1Specific paediatric formulation No
    D.3.7Routes of administration for this IMPOral use
    D.3.11 The IMP contains an:
    D.3.11.1Active substance of chemical origin Yes
    D.3.11.2Active substance of biological/ biotechnological origin (other than Advanced Therapy IMP (ATIMP) No
    The IMP is a:
    D.3.11.3Advanced Therapy IMP (ATIMP) No
    D.3.11.3.1Somatic cell therapy medicinal product No
    D.3.11.3.2Gene therapy medical product No
    D.3.11.3.3Tissue Engineered Product No
    D.3.11.3.4Combination ATIMP (i.e. one involving a medical device) No
    D.3.11.3.5Committee on Advanced therapies (CAT) has issued a classification for this product No
    D.3.11.4Combination product that includes a device, but does not involve an Advanced Therapy No
    D.3.11.5Radiopharmaceutical medicinal product No
    D.3.11.6Immunological medicinal product (such as vaccine, allergen, immune serum) No
    D.3.11.7Plasma derived medicinal product No
    D.3.11.8Extractive medicinal product No
    D.3.11.9Recombinant medicinal product No
    D.3.11.10Medicinal product containing genetically modified organisms No
    D.3.11.11Herbal medicinal product No
    D.3.11.12Homeopathic medicinal product No
    D.3.11.13Another type of medicinal product No
    D.IMP: 7
    D.1.2 and D.1.3IMP RoleTest
    D.2 Status of the IMP to be used in the clinical trial
    D.2.1IMP to be used in the trial has a marketing authorisation No
    D.2.5The IMP has been designated in this indication as an orphan drug in the Community No
    D.2.5.1Orphan drug designation number
    D.3 Description of the IMP
    D.3.1Product namevosaroxin
    D.3.2Product code vosaroxin
    D.3.4Pharmaceutical form Solution for infusion
    D.3.4.1Specific paediatric formulation No
    D.3.7Routes of administration for this IMPIntravenous use
    D.3.8 to D.3.10 IMP Identification Details (Active Substances)
    D.3.8INN - Proposed INNvosaroxin
    D.3.9.1CAS number 175414-77-4
    D.3.9.3Other descriptive nameVORELOXIN (former name)
    D.3.9.4EV Substance CodeSUB76117
    D.3.10 Strength
    D.3.10.1Concentration unit mg/ml milligram(s)/millilitre
    D.3.10.2Concentration typeequal
    D.3.10.3Concentration number10
    D.3.11 The IMP contains an:
    D.3.11.1Active substance of chemical origin Yes
    D.3.11.2Active substance of biological/ biotechnological origin (other than Advanced Therapy IMP (ATIMP) No
    The IMP is a:
    D.3.11.3Advanced Therapy IMP (ATIMP) No
    D.3.11.3.1Somatic cell therapy medicinal product No
    D.3.11.3.2Gene therapy medical product No
    D.3.11.3.3Tissue Engineered Product No
    D.3.11.3.4Combination ATIMP (i.e. one involving a medical device) No
    D.3.11.3.5Committee on Advanced therapies (CAT) has issued a classification for this product No
    D.3.11.4Combination product that includes a device, but does not involve an Advanced Therapy No
    D.3.11.5Radiopharmaceutical medicinal product No
    D.3.11.6Immunological medicinal product (such as vaccine, allergen, immune serum) No
    D.3.11.7Plasma derived medicinal product No
    D.3.11.8Extractive medicinal product No
    D.3.11.9Recombinant medicinal product No
    D.3.11.10Medicinal product containing genetically modified organisms No
    D.3.11.11Herbal medicinal product No
    D.3.11.12Homeopathic medicinal product No
    D.3.11.13Another type of medicinal product No
    D.IMP: 8
    D.1.2 and D.1.3IMP RoleTest
    D.2 Status of the IMP to be used in the clinical trial
    D.2.1IMP to be used in the trial has a marketing authorisation Yes
    D.2.1.2Country which granted the Marketing AuthorisationFrance
    D.2.5The IMP has been designated in this indication as an orphan drug in the Community No
    D.2.5.1Orphan drug designation number
    D.3 Description of the IMP
    D.3.1Product namedexamethasone
    D.3.4Pharmaceutical form Solution for infusion
    D.3.4.1Specific paediatric formulation No
    D.3.7Routes of administration for this IMPIntravenous use
    D.3.11 The IMP contains an:
    D.3.11.1Active substance of chemical origin Yes
    D.3.11.2Active substance of biological/ biotechnological origin (other than Advanced Therapy IMP (ATIMP) No
    The IMP is a:
    D.3.11.3Advanced Therapy IMP (ATIMP) No
    D.3.11.3.1Somatic cell therapy medicinal product No
    D.3.11.3.2Gene therapy medical product No
    D.3.11.3.3Tissue Engineered Product No
    D.3.11.3.4Combination ATIMP (i.e. one involving a medical device) No
    D.3.11.3.5Committee on Advanced therapies (CAT) has issued a classification for this product No
    D.3.11.4Combination product that includes a device, but does not involve an Advanced Therapy No
    D.3.11.5Radiopharmaceutical medicinal product No
    D.3.11.6Immunological medicinal product (such as vaccine, allergen, immune serum) No
    D.3.11.7Plasma derived medicinal product No
    D.3.11.8Extractive medicinal product No
    D.3.11.9Recombinant medicinal product No
    D.3.11.10Medicinal product containing genetically modified organisms No
    D.3.11.11Herbal medicinal product No
    D.3.11.12Homeopathic medicinal product No
    D.3.11.13Another type of medicinal product No
    D.8 Information on Placebo
    E. General Information on the Trial
    E.1 Medical condition or disease under investigation
    E.1.1Medical condition(s) being investigated
    Leucémie aiguë myéloïde
    Leucémie aiguë myéloïde
    E.1.1.1Medical condition in easily understood language
    Leucémie aiguë myéloïde
    Leucémie aiguë myéloïde
    E.1.1.2Therapeutic area Diseases [C] - Blood and lymphatic diseases [C15]
    MedDRA Classification
    E.1.3Condition being studied is a rare disease No
    E.2 Objective of the trial
    E.2.1Main objective of the trial
    Objectif(s) principal(ux) :
    - Pour les randomisations R1 et R2:
    Survie globale à 3 ans, aussi bien pour la comparaison idarubicine versus daunorubicine à l’induction (R1), que pour la comparaison cytarabine 1,5 gr/m2 versus cytarabine 3,0 gr/m2 par bolus en post-induction (R2)

    - Pour la randomisation R3:
    Incidence cumulative de GvHD aiguë de grade II à IV à J100

    - Pour la(les) randomisation(s) R4:
    Survie sans leucémie à 18 mois
    Objectif(s) principal(ux) :
    - Pour les randomisations R1 et R2:
    Survie globale à 3 ans, aussi bien pour la comparaison idarubicine versus daunorubicine à l’induction (R1), que pour la comparaison cytarabine 1,5 gr/m2 versus cytarabine 3,0 gr/m2 par bolus en post-induction (R2)

    - Pour la randomisation R3:
    Incidence cumulative de GvHD aiguë de grade II à IV à J100

    - Pour la(les) randomisation(s) R4:
    Survie sans leucémie à 18 mois
    E.2.2Secondary objectives of the trial
    Pour les randomisations R1, R2 et R4 :
    - Taux de rémission complète (RC) et de rémission complète avec restauration incomplète de l’hémogramme (RCp/RCi) (R1)
    -Toxicité des 2 anthracyclines à l'induction (R1), des 2 doses de cytarabine en post-induction
    (R2) et des nouvelles molécules thérapeutiques évaluées en phase de post-induction (R4)
    - Taux de décès précoces à l’induction (R1)
    - Taux de décès pendant la phase de traitement post-induction (R2 et R4)
    - Incidence cumulative de rechute et de décès en première rémission complète (R1, R2, R4)
    - Survie sans évènement (R1, R2, R4)
    - Survie sans rechute (R1, R2, R4)
    - Survie globale (R4)
    Pour la randomisation R3 :
    - Incidence cumulative de GvHD chroniques sévères à 1 an
    - Taux de mortalité liée à la greffe à 1 an
    - Incidences cumulatives de rechute à 1 an

    Pour les patients de risque défavorable :
    - Survie sans maladie des patients de risque défavorable à 1 an
    Pour les randomisations R1, R2 et R4 :
    - Taux de rémission complète (RC) et de rémission complète avec restauration incomplète de l’hémogramme (RCp/RCi) (R1)
    -Toxicité des 2 anthracyclines à l'induction (R1), des 2 doses de cytarabine en post-induction
    (R2) et des nouvelles molécules thérapeutiques évaluées en phase de post-induction (R4)
    - Taux de décès précoces à l’induction (R1)
    - Taux de décès pendant la phase de traitement post-induction (R2 et R4)
    - Incidence cumulative de rechute et de décès en première rémission complète (R1, R2, R4)
    - Survie sans évènement (R1, R2, R4)
    - Survie sans rechute (R1, R2, R4)
    - Survie globale (R4)
    Pour la randomisation R3 :
    - Incidence cumulative de GvHD chroniques sévères à 1 an
    - Taux de mortalité liée à la greffe à 1 an
    - Incidences cumulatives de rechute à 1 an

    Pour les patients de risque défavorable :
    - Survie sans maladie des patients de risque défavorable à 1 an
    E.2.3Trial contains a sub-study Yes
    E.2.3.1Full title, date and version of each sub-study and their related objectives
    Evaluation de l’intérêt d’un suivi pharmacologique thérapeutique de l’idarubicine,
    daunorubicine et cytarabine dans les leucémies aigues myéloïdes
    Etude pharmacologique ancillaire du protocole BIG-1
    Groupe GOELAMS
    Etude LAM-PK
    Evaluation de l’intérêt d’un suivi pharmacologique thérapeutique de l’idarubicine,
    daunorubicine et cytarabine dans les leucémies aigues myéloïdes
    Etude pharmacologique ancillaire du protocole BIG-1
    Groupe GOELAMS
    Etude LAM-PK
    E.3Principal inclusion criteria
    Au diagnostic :

    • Patients âgés d’au moins 18 ans, mais de moins de 61 ans
    • Patients présentant une LAM, de novo ou secondaire à un syndrome myélodysplasique ou à un traitement anticancéreux
    • Non traités antérieurement pour la LAM (sauf hydroxyurée) ou pour SMD (sauf EPO)
    • État général conservé (échelle de performance ECOG ≤ 3)
    • Absence d'infection sévère non contrôlée
    • Absence de contre-indication cardiaque à l’utilisation des anthracyclines
    • ASAT et ALAT ≤ 2,5 fois la limite supérieure de la normale (LSN), bilirubine totale ≤ 2 fois la LSN, créatinine < 150 µmol/L sauf si ces anomalies biologiques sont liées à la leucémie
    • Recherche de mutations du gène FLT3 (FLT3-ITD ou FLT3-TKD), dans un laboratoire local ou centralisé
    • Utilisation d’une méthode de contraception efficace
    Pour les patients traités avec la midostaurine :
    - les femmes susceptibles de procréer devront utiliser une méthode de contraception efficace pendant toute la durée du traitement et jusqu’à 5 mois après arrêt du traitement
    - les hommes devront utiliser des préservatifs lors des rapports sexuels, pendant la durée du traitement et jusqu’à 5 mois après l’arrêt de la midostaurine.
    • Patients affiliés ou bénéficiaires d’un régime de sécurité sociale (Sécurité Sociale ou Couverture Médicale
    Universelle)
    • Ayant lu et compris la lettre d’information et signé le consentement éclairé

    Post induction : randomisation R4-VOS pour l’association cytarabine et vosaroxine

    • Patient inclus dans le protocole BIG-1
    • Patient présentant une LAM en première RC ou RCp/RCi après l’induction ou une cure de rattrapage
    • Patient classé dans le groupe de risque Favorable ou Intermédiaire selon la classification pronostique du protocole BIG-1
    • Patient randomisé dans le bras R2-IDAC (cytarabine dose intermédiaire)
    • Etat général conservé (ECOG ≤ 2)
    • Créatinine ≤ 150 µmol/L, bilirubine totale ≤ 1,5 X la LSN ; ASAT et ALAT ≤ 2,5 fois la limite supérieure de la normale (LSN)
    • FEVG ≥ 40 %
    • Ayant signé le consentement spécifique pour l’étude sur la vosaroxine
    • Chez les femmes en âge de procréer, test de grossesse négatif dans les 8 jours précédents la R4-VOS et utilisation d’une contraception efficace pendant la durée du traitement et jusqu’à 36 jours après la dernière administration de vosaroxine. Chez les hommes, utilisation d’une contraception efficace pendant la durée du traitement et jusqu’à 96 jours après la dernière administration de vosaroxine. Concernant les autres produits, la durée de contraception après la dernière dose administrée, pour les hommes et les femmes doit être conforme aux RCP de chacun des produits.

    Post induction : randomisation R4-DEX pour l’association cytarabine et dexamethasone

    • Patient inclus dans le protocole BIG-1
    • Patient présentant une LAM en première RC ou RCp/RCi après l’induction ou une cure de rattrapage
    • Patient classé dans le groupe de risque Favorable ou Intermédiaire selon la classification pronostique du protocole BIG-1
    • Patient randomisé dans le bras R2-HDAC (cytarabine forte dose)
    • Etat général conservé (ECOG ≤ 2)
    • Créatinine ≤ 150 µmol/L, bilirubine totale ≤ 1,5 X la LSN ; ASAT et ALAT ≤ 2,5 fois la limite supérieure de la normale (LSN)
    • Ayant signé le consentement spécifique pour l’étude sur la dexamethasone


    Avant allogreffe de CSH : randomisation R3 pour l’étude sur la prophylaxie de la GvHD (R3-RIC)

    • Patient inclus dans le protocole BIG-1
    • Patient présentant une LAM en première RC ou RCp/RCi traité dans l’essai BIG-1 et classé dans le groupe de risque intermédiaire, à savoir :
    • Soit initialement favorable mais mauvais répondeurs moléculaires pour la MRD NPM1 : mutation de NPM1, sans mutation FLT3-ITD ou avec un ratio FLT3-ITD < 0,50, et MRD2 sang positive (décroissance de moins de 4 log par rapport au point initial au diagnostic).
    • Soit initialement favorable mais nécessitant deux cures de chimiothérapie (un rattrapage) pour l’obtention de la première RC/RCp/RCi
    • Soit autres intermédiaires d’emblée
    • Absence de cancer métastatique ou évolutif, à l’exception des carcinomes cutanés basocellulaires et des carcinomes in situ du col utérin
    • Patients avec un état général conservé (ECOG ≤ 3) et sans infection sévère non contrôlée
    • Les femmes en âge de procréer doivent disposer d’une contraception efficace
    • Patients affiliés ou bénéficiaires d’un régime de sécurité sociale (Sécurité Sociale ou Couverture Médicale Universelle).
    • Patient ayant lu et compris la lettre d’information et signé le consentement éclairé
    Au diagnostic :

    • Patients âgés d’au moins 18 ans, mais de moins de 61 ans
    • Patients présentant une LAM, de novo ou secondaire à un syndrome myélodysplasique ou à un traitement anticancéreux
    • Non traités antérieurement pour la LAM (sauf hydroxyurée) ou pour SMD (sauf EPO)
    • État général conservé (échelle de performance ECOG ≤ 3)
    • Absence d'infection sévère non contrôlée
    • Absence de contre-indication cardiaque à l’utilisation des anthracyclines
    • ASAT et ALAT ≤ 2,5 fois la limite supérieure de la normale (LSN), bilirubine totale ≤ 2 fois la LSN, créatinine < 150 µmol/L sauf si ces anomalies biologiques sont liées à la leucémie
    • Recherche de mutations du gène FLT3 (FLT3-ITD ou FLT3-TKD), dans un laboratoire local ou centralisé
    • Utilisation d’une méthode de contraception efficace
    Pour les patients traités avec la midostaurine :
    - les femmes susceptibles de procréer devront utiliser une méthode de contraception efficace pendant toute la durée du traitement et jusqu’à 5 mois après arrêt du traitement
    - les hommes devront utiliser des préservatifs lors des rapports sexuels, pendant la durée du traitement et jusqu’à 5 mois après l’arrêt de la midostaurine.
    • Patients affiliés ou bénéficiaires d’un régime de sécurité sociale (Sécurité Sociale ou Couverture Médicale
    Universelle)
    • Ayant lu et compris la lettre d’information et signé le consentement éclairé

    Post induction : randomisation R4-VOS pour l’association cytarabine et vosaroxine

    • Patient inclus dans le protocole BIG-1
    • Patient présentant une LAM en première RC ou RCp/RCi après l’induction ou une cure de rattrapage
    • Patient classé dans le groupe de risque Favorable ou Intermédiaire selon la classification pronostique du protocole BIG-1
    • Patient randomisé dans le bras R2-IDAC (cytarabine dose intermédiaire)
    • Etat général conservé (ECOG ≤ 2)
    • Créatinine ≤ 150 µmol/L, bilirubine totale ≤ 1,5 X la LSN ; ASAT et ALAT ≤ 2,5 fois la limite supérieure de la normale (LSN)
    • FEVG ≥ 40 %
    • Ayant signé le consentement spécifique pour l’étude sur la vosaroxine
    • Chez les femmes en âge de procréer, test de grossesse négatif dans les 8 jours précédents la R4-VOS et utilisation d’une contraception efficace pendant la durée du traitement et jusqu’à 36 jours après la dernière administration de vosaroxine. Chez les hommes, utilisation d’une contraception efficace pendant la durée du traitement et jusqu’à 96 jours après la dernière administration de vosaroxine. Concernant les autres produits, la durée de contraception après la dernière dose administrée, pour les hommes et les femmes doit être conforme aux RCP de chacun des produits.

    Post induction : randomisation R4-DEX pour l’association cytarabine et dexamethasone

    • Patient inclus dans le protocole BIG-1
    • Patient présentant une LAM en première RC ou RCp/RCi après l’induction ou une cure de rattrapage
    • Patient classé dans le groupe de risque Favorable ou Intermédiaire selon la classification pronostique du protocole BIG-1
    • Patient randomisé dans le bras R2-HDAC (cytarabine forte dose)
    • Etat général conservé (ECOG ≤ 2)
    • Créatinine ≤ 150 µmol/L, bilirubine totale ≤ 1,5 X la LSN ; ASAT et ALAT ≤ 2,5 fois la limite supérieure de la normale (LSN)
    • Ayant signé le consentement spécifique pour l’étude sur la dexamethasone


    Avant allogreffe de CSH : randomisation R3 pour l’étude sur la prophylaxie de la GvHD (R3-RIC)

    • Patient inclus dans le protocole BIG-1
    • Patient présentant une LAM en première RC ou RCp/RCi traité dans l’essai BIG-1 et classé dans le groupe de risque intermédiaire, à savoir :
    • Soit initialement favorable mais mauvais répondeurs moléculaires pour la MRD NPM1 : mutation de NPM1, sans mutation FLT3-ITD ou avec un ratio FLT3-ITD < 0,50, et MRD2 sang positive (décroissance de moins de 4 log par rapport au point initial au diagnostic).
    • Soit initialement favorable mais nécessitant deux cures de chimiothérapie (un rattrapage) pour l’obtention de la première RC/RCp/RCi
    • Soit autres intermédiaires d’emblée
    • Absence de cancer métastatique ou évolutif, à l’exception des carcinomes cutanés basocellulaires et des carcinomes in situ du col utérin
    • Patients avec un état général conservé (ECOG ≤ 3) et sans infection sévère non contrôlée
    • Les femmes en âge de procréer doivent disposer d’une contraception efficace
    • Patients affiliés ou bénéficiaires d’un régime de sécurité sociale (Sécurité Sociale ou Couverture Médicale Universelle).
    • Patient ayant lu et compris la lettre d’information et signé le consentement éclairé
    E.4Principal exclusion criteria
    Au diagnostic :

    • Patients ayant une leucémie aigüe promyélocytaire (LAM3) avec soit t(15;17), soit recherche positive du transcrit PML-RARA ou une LAM rattachée au groupe CBF avec soit t(8;21), soit t(16,16) ou inv(16), soit une recherche positive des transcrits associés à ces anomalies cytogénétiques (RUNX1-RUNX1T1, CBFB-MYH11).
    • Patients ayant une LAM secondaire à un syndrome myéloprolifératif antérieurement connu selon la classification OMS 2008
    • Patients ayant une LAM ou une leucémie myéloïde chronique avec chromosome Philadelphie (Ph1+) antérieure
    • Patients atteints d'une pathologie organique ou psychiatrique sévère, présumée indépendante de la LAM et contre-indiquant le traitement, y compris l'allogreffe
    • Patients qui, pour des raisons psychologiques, familiales, sociales ou géographiques, ne pourraient être suivis régulièrement en consultation
    • Antécédent de cancer, si non contrôlé depuis au moins deux ans, à l’exception des carcinomes cutanés basocellulaires et des carcinomes in situ du col utérin
    • Infection sévère non contrôlée au moment de l'inclusion
    • Sérologie positive pour VIH 1 ou 2 ou HTLV 1 ou 2, ou infection virale active à VHB ou à VHC
    • Femme enceinte (bêta HCG positives) ou en cours d'allaitement
    • Patient incapable majeur, sous tutelle, curatelle ou sauvegarde de justice
    • Patient sous Aide Médicale d’Etat

    • Post induction : randomisation R4-VOS pour l’association cytarabine et vosaroxine

    • Patient classé dans le groupe de risque défavorable selon la classification du protocole BIG-1
    • Non obtention d’une rémission complète (RC, RCp/RCi) après l’induction et/ou le rattrapage
    • Patient randomisé dans le bras R2-HDAC (cytarabine forte dose)
    • Test de grossesse positif (contrôlé dans les 8 jours avant randomisation)
    • Infection sévère non contrôlée telle que sepsis, ou syndrome de défaillance multiviscérale, fièvre non contrôlée
    • Infection fongique documentée et non contrôlée (sang et cultures positifs)
    • Antécédent d’infarctus du myocarde, angor instable, accident vasculaire cérébral (AVC), ou accident ischémique transitoire (AIT) dans les 3 mois avant la randomisation
    • Patient sous hémodialyse (HD) ou dialyse péritonéale (DP)



    • Post induction : randomisation R4-DEX pour l’association cytarabine et dexamethasone

    • Patient classé dans le groupe de risque défavorable selon la classification du protocole BIG-1
    • Non obtention d’une rémission complète (RC, RCp/RCi) après l’induction et/ou le rattrapage
    • Parient randomisé dans le bras R2-IDAC (cytarabine dose intermédiaire)
    • Infection sévère non contrôlée telle que sepsis, ou syndrome de défaillance multiviscérale, fièvre non contrôlée
    • Infection fongique documentée et non contrôlée (sang et cultures positifs)
    • Antécédent d’infarctus du myocarde, angor instable, accident vasculaire cérébral (AVC), ou accident ischémique transitoire (AIT) dans les 3 mois avant la randomisation
    • Patient sous hémodialyse (HD) ou dialyse péritonéale (DP)
    • Toute condition sévère et non contrôlée incluant diabète, hypertension artérielle, ulcère gastrique, troubles psychiatriques, myasthénie ou glaucome

    • Avant allogreffe de CSH : randomisation R3 pour l’étude sur la prophylaxie de la GvHD, R3-RIC

    • Non obtention d’une rémission complète (RC, RCp/RCi) après l’induction et/ou le rattrapage
    • Patient présentant une LAM en première RC ou RCp/RCi traité dans l’essai BIG-1 et classé soit dans le groupe de risque favorable, soit dans le groupe de risque défavorable
    • Patients atteints d'une pathologie organique ou psychiatrique sévère, présumée indépendante de la LAM et contre-indiquant l'allogreffe
    • Patients qui, pour des raisons familiales, sociales ou géographiques, ne souhaitent pas être suivis régulièrement en consultation
    • Infection sévère non contrôlée au moment de l'inclusion
    • Sérologie positive pour le VIH 1 ou 2 ou HTLV1 ou 2, ou infection virale active à VHB ou à VHC
    • Femme enceinte (bêta HCG positives) ou en cours d'allaitement
    • Patient incapable majeur, sous tutelle, curatelle, ou sauvegarde de justice
    • Patient sous aide médicale d’état (AME)
    Au diagnostic :

    • Patients ayant une leucémie aigüe promyélocytaire (LAM3) avec soit t(15;17), soit recherche positive du transcrit PML-RARA ou une LAM rattachée au groupe CBF avec soit t(8;21), soit t(16,16) ou inv(16), soit une recherche positive des transcrits associés à ces anomalies cytogénétiques (RUNX1-RUNX1T1, CBFB-MYH11).
    • Patients ayant une LAM secondaire à un syndrome myéloprolifératif antérieurement connu selon la classification OMS 2008
    • Patients ayant une LAM ou une leucémie myéloïde chronique avec chromosome Philadelphie (Ph1+) antérieure
    • Patients atteints d'une pathologie organique ou psychiatrique sévère, présumée indépendante de la LAM et contre-indiquant le traitement, y compris l'allogreffe
    • Patients qui, pour des raisons psychologiques, familiales, sociales ou géographiques, ne pourraient être suivis régulièrement en consultation
    • Antécédent de cancer, si non contrôlé depuis au moins deux ans, à l’exception des carcinomes cutanés basocellulaires et des carcinomes in situ du col utérin
    • Infection sévère non contrôlée au moment de l'inclusion
    • Sérologie positive pour VIH 1 ou 2 ou HTLV 1 ou 2, ou infection virale active à VHB ou à VHC
    • Femme enceinte (bêta HCG positives) ou en cours d'allaitement
    • Patient incapable majeur, sous tutelle, curatelle ou sauvegarde de justice
    • Patient sous Aide Médicale d’Etat

    • Post induction : randomisation R4-VOS pour l’association cytarabine et vosaroxine

    • Patient classé dans le groupe de risque défavorable selon la classification du protocole BIG-1
    • Non obtention d’une rémission complète (RC, RCp/RCi) après l’induction et/ou le rattrapage
    • Patient randomisé dans le bras R2-HDAC (cytarabine forte dose)
    • Test de grossesse positif (contrôlé dans les 8 jours avant randomisation)
    • Infection sévère non contrôlée telle que sepsis, ou syndrome de défaillance multiviscérale, fièvre non contrôlée
    • Infection fongique documentée et non contrôlée (sang et cultures positifs)
    • Antécédent d’infarctus du myocarde, angor instable, accident vasculaire cérébral (AVC), ou accident ischémique transitoire (AIT) dans les 3 mois avant la randomisation
    • Patient sous hémodialyse (HD) ou dialyse péritonéale (DP)



    • Post induction : randomisation R4-DEX pour l’association cytarabine et dexamethasone

    • Patient classé dans le groupe de risque défavorable selon la classification du protocole BIG-1
    • Non obtention d’une rémission complète (RC, RCp/RCi) après l’induction et/ou le rattrapage
    • Parient randomisé dans le bras R2-IDAC (cytarabine dose intermédiaire)
    • Infection sévère non contrôlée telle que sepsis, ou syndrome de défaillance multiviscérale, fièvre non contrôlée
    • Infection fongique documentée et non contrôlée (sang et cultures positifs)
    • Antécédent d’infarctus du myocarde, angor instable, accident vasculaire cérébral (AVC), ou accident ischémique transitoire (AIT) dans les 3 mois avant la randomisation
    • Patient sous hémodialyse (HD) ou dialyse péritonéale (DP)
    • Toute condition sévère et non contrôlée incluant diabète, hypertension artérielle, ulcère gastrique, troubles psychiatriques, myasthénie ou glaucome

    • Avant allogreffe de CSH : randomisation R3 pour l’étude sur la prophylaxie de la GvHD, R3-RIC

    • Non obtention d’une rémission complète (RC, RCp/RCi) après l’induction et/ou le rattrapage
    • Patient présentant une LAM en première RC ou RCp/RCi traité dans l’essai BIG-1 et classé soit dans le groupe de risque favorable, soit dans le groupe de risque défavorable
    • Patients atteints d'une pathologie organique ou psychiatrique sévère, présumée indépendante de la LAM et contre-indiquant l'allogreffe
    • Patients qui, pour des raisons familiales, sociales ou géographiques, ne souhaitent pas être suivis régulièrement en consultation
    • Infection sévère non contrôlée au moment de l'inclusion
    • Sérologie positive pour le VIH 1 ou 2 ou HTLV1 ou 2, ou infection virale active à VHB ou à VHC
    • Femme enceinte (bêta HCG positives) ou en cours d'allaitement
    • Patient incapable majeur, sous tutelle, curatelle, ou sauvegarde de justice
    • Patient sous aide médicale d’état (AME)
    E.5 End points
    E.5.1Primary end point(s)
    Pour les randomisations R1 et R2 :
    Le critère de jugement principal sera la comparaison du taux de survie globale (OS) évalué à 3 ans en fonction du traitement considéré (idarubicine vs. daunorubicine pour la randomisation 1, et cytarabine forte dose unitaire à 3,0 gr/m2 vs. cytarabine dose intermédiaire unitaire à 1,5 g/m2 pour la randomisation n°2).

    Pour la randomisation R3 :
    Le critère de jugement principal sera l’incidence cumulative de GvHD aiguë de grade II à IV à J100, comparée en fonction du traitement de prophylaxie de la GVH considéré (schéma standard ou association acide mycophénolique-ciclosporine)

    Pour la randomisation R4 :
    Le critère de jugement principal sera la LFS à 18 mois, comparé selon le traitement considéré.
    Pour les randomisations R1 et R2 :
    Le critère de jugement principal sera la comparaison du taux de survie globale (OS) évalué à 3 ans en fonction du traitement considéré (idarubicine vs. daunorubicine pour la randomisation 1, et cytarabine forte dose unitaire à 3,0 gr/m2 vs. cytarabine dose intermédiaire unitaire à 1,5 g/m2 pour la randomisation n°2).

    Pour la randomisation R3 :
    Le critère de jugement principal sera l’incidence cumulative de GvHD aiguë de grade II à IV à J100, comparée en fonction du traitement de prophylaxie de la GVH considéré (schéma standard ou association acide mycophénolique-ciclosporine)

    Pour la randomisation R4 :
    Le critère de jugement principal sera la LFS à 18 mois, comparé selon le traitement considéré.
    E.5.1.1Timepoint(s) of evaluation of this end point
    survie globale à 3 ans pour R1 et R2 ; incidence cumulative de GvHD aiguë de grade II à IV à J100 pour la randomisation R3 ; LFS à 18 mois pour R4
    survie globale à 3 ans pour R1 et R2 ; incidence cumulative de GvHD aiguë de grade II à IV à J100 pour la randomisation R3 ; LFS à 18 mois pour R4
    E.5.2Secondary end point(s)
    • Pour les randomisations R1 et R2 :
    - Taux de rémission complète (RC) et de rémission complète avec restauration incomplète de l’hémogramme (RCp/ RCi)
    - Survie sans évènement
    - Incidence cumulative de rechute et de décès en première rémission complète,
    - Survie sans rechute
    -Toxicité comparative des deux anthracyclines à l'induction, et des deux doses de cytarabine en consolidation.
    - Taux de décès précoces à l’induction
    - Taux de décès pendant les consolidations
    - Taux d'allogreffe en RC1 chez les patients éligibles
    - Impact de R1 et R2 chez les patients allogreffés et chez les patients non-allogreffés
    - Étude des facteurs de pronostic : marqueurs moléculaires, pourcentage de blastes à J15, maladie résiduelle

    • Pour la randomisation R3 :
    - Incidence cumulative de GVH chroniques sévères à 1 an
    - Mortalité liée à la greffe
    - Incidence cumulative de décès en première rémission et de rechute
    - Taux de survie globale

    • Survie globale des patients de risque défavorable avec indications étendues d’allogreffe et modalités de conditionnement adaptées (chimiothérapie séquentielle et conditionnement atténué)
    • Pour les randomisations R1 et R2 :
    - Taux de rémission complète (RC) et de rémission complète avec restauration incomplète de l’hémogramme (RCp/ RCi)
    - Survie sans évènement
    - Incidence cumulative de rechute et de décès en première rémission complète,
    - Survie sans rechute
    -Toxicité comparative des deux anthracyclines à l'induction, et des deux doses de cytarabine en consolidation.
    - Taux de décès précoces à l’induction
    - Taux de décès pendant les consolidations
    - Taux d'allogreffe en RC1 chez les patients éligibles
    - Impact de R1 et R2 chez les patients allogreffés et chez les patients non-allogreffés
    - Étude des facteurs de pronostic : marqueurs moléculaires, pourcentage de blastes à J15, maladie résiduelle

    • Pour la randomisation R3 :
    - Incidence cumulative de GVH chroniques sévères à 1 an
    - Mortalité liée à la greffe
    - Incidence cumulative de décès en première rémission et de rechute
    - Taux de survie globale

    • Survie globale des patients de risque défavorable avec indications étendues d’allogreffe et modalités de conditionnement adaptées (chimiothérapie séquentielle et conditionnement atténué)
    E.6 and E.7 Scope of the trial
    E.6Scope of the trial
    E.6.1Diagnosis No
    E.6.2Prophylaxis Yes
    E.6.3Therapy No
    E.6.4Safety Yes
    E.6.5Efficacy Yes
    E.6.6Pharmacokinetic Yes
    E.6.7Pharmacodynamic Yes
    E.6.8Bioequivalence No
    E.6.9Dose response No
    E.6.10Pharmacogenetic No
    E.6.11Pharmacogenomic No
    E.6.12Pharmacoeconomic No
    E.6.13Others No
    E.7Trial type and phase
    E.7.1Human pharmacology (Phase I) No
    E.7.1.1First administration to humans No
    E.7.1.2Bioequivalence study No
    E.7.1.3Other No
    E.7.1.3.1Other trial type description
    E.7.2Therapeutic exploratory (Phase II) Yes
    E.7.3Therapeutic confirmatory (Phase III) Yes
    E.7.4Therapeutic use (Phase IV) No
    E.8 Design of the trial
    E.8.1Controlled Yes
    E.8.1.1Randomised Yes
    E.8.1.2Open Yes
    E.8.1.3Single blind No
    E.8.1.4Double blind No
    E.8.1.5Parallel group Yes
    E.8.1.6Cross over No
    E.8.1.7Other No
    E.8.2 Comparator of controlled trial
    E.8.2.1Other medicinal product(s) Yes
    E.8.2.2Placebo No
    E.8.2.3Other No
    E.8.2.4Number of treatment arms in the trial12
    E.8.3 The trial involves single site in the Member State concerned No
    E.8.4 The trial involves multiple sites in the Member State concerned Yes
    E.8.4.1Number of sites anticipated in Member State concerned60
    E.8.5The trial involves multiple Member States No
    E.8.6 Trial involving sites outside the EEA
    E.8.6.1Trial being conducted both within and outside the EEA No
    E.8.6.2Trial being conducted completely outside of the EEA No
    E.8.7Trial has a data monitoring committee Yes
    E.8.8 Definition of the end of the trial and justification where it is not the last visit of the last subject undergoing the trial
    LVLS
    LVLS
    E.8.9 Initial estimate of the duration of the trial
    E.8.9.1In the Member State concerned years9
    E.8.9.1In the Member State concerned months6
    E.8.9.1In the Member State concerned days0
    F. Population of Trial Subjects
    F.1 Age Range
    F.1.1Trial has subjects under 18 No
    F.1.1.1In Utero No
    F.1.1.2Preterm newborn infants (up to gestational age < 37 weeks) No
    F.1.1.3Newborns (0-27 days) No
    F.1.1.4Infants and toddlers (28 days-23 months) No
    F.1.1.5Children (2-11years) No
    F.1.1.6Adolescents (12-17 years) No
    F.1.2Adults (18-64 years) Yes
    F.1.2.1Number of subjects for this age range: 3000
    F.1.3Elderly (>=65 years) No
    F.2 Gender
    F.2.1Female Yes
    F.2.2Male Yes
    F.3 Group of trial subjects
    F.3.1Healthy volunteers No
    F.3.2Patients Yes
    F.3.3Specific vulnerable populations Yes
    F.3.3.1Women of childbearing potential not using contraception No
    F.3.3.2Women of child-bearing potential using contraception Yes
    F.3.3.3Pregnant women No
    F.3.3.4Nursing women No
    F.3.3.5Emergency situation No
    F.3.3.6Subjects incapable of giving consent personally No
    F.3.3.7Others No
    F.4 Planned number of subjects to be included
    F.4.1In the member state3100
    F.5 Plans for treatment or care after the subject has ended the participation in the trial (if it is different from the expected normal treatment of that condition)
    None
    Aucun
    G. Investigator Networks to be involved in the Trial
    N. Review by the Competent Authority or Ethics Committee in the country concerned
    N.Competent Authority Decision Authorised
    N.Date of Competent Authority Decision2014-10-02
    N.Ethics Committee Opinion of the trial applicationFavourable
    N.Ethics Committee Opinion: Reason(s) for unfavourable opinion
    N.Date of Ethics Committee Opinion2014-07-17
    P. End of Trial
    P.End of Trial StatusOngoing
    EU Clinical Trials Register Service Desk: https://servicedesk.ema.europa.eu
    European Medicines Agency © 1995-2019 | Domenico Scarlattilaan 6, 1083 HS Amsterdam, The Netherlands
    Legal notice
    EMA HMA